Non content de saisir ce qu'on peut appeler l'âme du paysage, Jacques Donnay croque avec la même facilité des portraits de famille ou des têtes caractéristiques, des trognes à la Breughel qui ne sont pas sans rappeler des rencontres faites sur la Batte qui lui ont permis de réaliser, voici quelques années, un véritable livre vécu.

Quant à ses compositions imagées, programmes de théâtre ou autres affiches destinées à diverses promotions, elles tiennent la gageure de réunir en peu d'espace la totalité de mondes à découvrir : foisonnement de personnages et synthèse parfaite du thème décortiqué.

Polyvalent, Jacques Donnay le reste dans un art qu'il pratique en professionnel consciencieux et inspiré. Regarder, chez lui, est une passion que le savoir-faire de sa main traduit avec le même intense plaisir qu'on peut prendre à contempler ses oeuvres.

Jean Jour

<< retour